DAZIBAO C'EST QUOI ?

  • DAZIBAO : c'est quoi ?


  • - Une grande soirée festive gratuite, ouverte à tous, un jeudi par trimestre de 22h à 3h.
    - Un lieu d'échange de bons plans et de sensibilisation sur différentes thématiques.
    - Des concerts, des jeux, du sport, des animations...




  • Une soirée DAZIBAO ça ressemble à quoi ?


  • Le jeudi soir est l'un des temps forts d'une semaine jeune, un moment idéal pour générer du lien social dans nos sociétés où l'isolement relationnel est fréquent. Mais de plus en plus de soirées sont aujourd'hui préconçues, voire « prêtes à consommer » sans jamais considérer le public nocturne comme acteur de ses loisirs.

    Dans une nuit Dazibao tout est à imaginer, tout reste à construire. Aucune date ne se ressemble car c'est vous qui orientez la programmation. De la régie à l'animation d'espaces en passant par la communication, DAZIBAO vous permet de vous investir en tant que bénévole. Un premier pas vers l'organisation d'événements festifs.

    Ces soirées sont inscrites dans les Nuits des 4 Jeudis (ND4J) et se tiennent généralement en centre-ville de Rennes, dans des lieux non-dédiés à la fête : halle de marché, caserne, parking sous-terrain, parc naturel, bâtiments historiques, ancienne prison...
    On y retrouve régulièrement une scène musicale, un espace jeux géants, une mini-salle de sport, des animations proposées par des associations, ...
    Un bar sans alcool vous propose des boissons issues du commerce équitable, des échanges de recettes de cuisine et des dégustations.

    2500 à 3000 jeunes s'y retrouvent chaque soir.




  • Pourquoi avoir créé DAZIBAO ?


  • DAZIBAO existe depuis 2005. Cet événement a été créé suite à différents constats : après 1h du matin les jeunes n'ont pas forcément de lieu pour poursuivre leur soirée. De plus les soirées sont souvent payantes et il existe peu d'endroit de fête gratuit sur Rennes. Enfin, en 2005 le centre-ville a connu des nuits assez agitées, et ce particulièrement le jeudi soir avec des altercations entre jeunes et forces de l'ordre.

    « Je ne veux pas que le centre-ville soit assimilé à un face-à-face jeunes-CRS » avait déclaré Edmond Hervé, ancien maire de Rennes, et avait ajouté « la fête fait partie de la vie et les jeunes doivent pouvoir se retrouver ensemble ». Ainsi, début février 2005, le maire annonçait une série d'initiatives, d'expérimentations et de décisions alternatives aux rassemblements du jeudi soir dans le quartier de la rue Saint-Michel.

    En mars 2005 le premier Dazibao entrait en scène au Liberté...




    Organisé par le CRIJ Bretagne et vous
    02 99 31 57 67 / CRIJ Bretagne / dazibao@crij-bretagne.com